Reconversion dans le graphisme 1/2

par | Mar 18, 2021 | Culture graphique

Entreprises : aide de 500 euros pour la création d'un site Internet 

partager article sur facebook

Changer de cap. Le simple fait d’y songer pourrait en faire frissonner plus d’un. Je n’ai pas la prétention de détenir la vérité sur ce sujet mais simplement de vous retranscrire fidèlement mon cheminement. Je m’appelle Clarisse et pour Om&Go, je partage avec vous ma reconversion dans l’univers passionnant du graphisme.
design graphique magazine couverture

La reconversion, une histoire d’adaptation

Des histoires de reconversion, il y en a de plus en plus. Toutes sont différentes et aucune n’est vraiment simple. Retour à la case départ ? C’est ce que je pensais au début. Mais très vite, je me suis aperçue du contraire, car on ne repart jamais de zéro finalement. Nos anniversaires ont le mérite de nous le rappeler chaque jour. Je me suis vite aperçue que ma personnalité associée à mes rencontres et à mes expériences passées ont été de solides bagages pour ma reconversion. J’ai eu l’occasion d’y piocher bien des apprentissages et de faire renaître d’anciennes compétences.

Tout l’enjeu d’une reconversion réside dans le fait de savoir s’adapter à une situation nouvelle. C’est assumer le choix de s’aventurer dans un univers certes inconnu mais qui nous fascine, quelque soit les prétendus débouchés. Et même une fois la formation terminée, l’adaptation continue…

Du tourisme au graphisme, les premiers signaux

Remontons le temps : nous sommes en 2012. C’est la fameuse période post-bac. J’hésite entre tourisme et…communication visuelle ! L’impitoyable ordre des voeux donnera priorité au secteur du voyage. Après plusieurs années d’étude de grandes destinations touristiques et un stage passionnant dans une formidable start-up de voyages à vélo, j’obtiens mon premier poste en tant que conseillère voyage Polynésie française. Concrétiser les rêves de voyage de mes clients, voilà à quoi ressemblait mon quotidien professionnel pendant plusieurs années.

signalétique

Le temps passe mais mon lien avec la communication visuelle persiste. Même si j’évoluais dans un secteur différent, je me suis rendue compte que l’importance du visuel et la qualité de la mise en page prenait une grande place. Étudiante, je transformais mes powerpoint en véritable reportages photos. En tant que stagiaire, je découvrais avec passion les grilles de mise en page et la minutie de la cartographie. La magie des calques Illustrator opérait chez moi à merveille. Et dès mes premiers pas de conseillère voyage, je prenais le temps de bien choisir mes visuels pour concocter des programmes de voyages aux petits oignons histoire de faciliter l’immersion avant même le départ. En résumé, tous ces petits détails étaient de vrais indicateurs, des indices d’activités que j’aimais faire naturellement et qui n’était pas dans « la fiche de poste ».

“La forme, c’est le fond qui remonte à la surface” Victor Hugo

Les craintes qui empêchent d’avancer

Pendant plusieurs années, je songeais secrètement à devenir, un beau jour graphiste. Mais mon imagination débordante m’avait éperdument persuadée que ce métier m’était inaccessible, pour plusieurs (fausses) raisons.

En voici un florilège :

• Je n’ai pas fait d’études d’art, je ne peux donc pas être graphiste

• Je ne sais pas dessiner, je ne peux donc pas être graphiste

• Je n’ai aucune culture graphique, je ne peux donc pas être graphiste

• Je ne me sens pas suffisamment créative, je ne peux donc pas être graphiste

• On dit souvent que la forme, ce n’est pas important, ce qui compte c’est le fond. Avec cette conviction, c’est sûr je ne peux vraiment pas être graphiste…

Et voici mes propres réponses pour démystifier ces drôles d’affirmations :

1) Les formations professionnelles diplômante existent et on en trouve de durées et de niveaux variables

2) Le dessin s’apprend et nécessite beaucoup de pratique et de persévérance. Il n’est pas réservé aux plus talentueux, ou à une élite, tout le monde peut apprendre à mieux dessiner surtout avec les ressources disponibles aujourd’hui. La discipline est reine et je crois qu’avant tout, il faut savoir apprécier le processus d’apprentissage. Le chemin, plus que le résultat ! Qui plus est, le plus important dans le métier c’est d’exprimer son idée à travers un dessin schématique qu’on appelle crayonné et qui ne sera qu’une étape dans le processus de création. Rien de sorcier donc.

3) Ce qu’il y a de bien avec la culture, c’est qu’il est possible d’en acquérir de jour en jour ! Quelques ouvrages de références en la matière, un travail de veille sur les réseaux et des lectures d’articles sur différents sites qui parlent graphisme et petit à petit, la culture se construit.

4) là encore, un mythe plane sur le talent créatif. Tout comme le dessin, la créativité se travaille, au quotidien. Exit le grand génie de l’inventeur ou l’image héroïque de l’artiste qui ne connait jamais de panne d’inspiration. La créativité ne se limite pas à ces profils de génies créatifs et mérite une définition bien plus honnête ! Elle peut s’exprimer dans toutes les sphères de notre vie personnelle et professionnelle sans même que l’on s’en rende compte. Pour la développer, je dirais qu’il est important d’oser explorer, de sortir de sa zone de confort et de faire preuve d’une curiosité sans limite. Et ce qui est génial, c’est qu’il y autant de processus créatif que d’individus sur cette planète. La balle est dans notre camps, à nous de la transformer.

5) Un célèbre écrivain prénommé Victor disait « La forme, c’est le fond qui remonte à la surface ». Même si la forme a longtemps été considérée comme une simple cerise sur le gâteau, un simple habillage, on sait maintenant que la forme et le fond sont inéluctablement complémentaires.

clarisse gaspar

Clarisse GASPAR

Récemment en stage chez Om&go, Clarisse a fait son parcours professionnel dans le tourisme avant de décider de surpasser ses croyances limitantes et se lancer dans le graphisme. Son diplôme de design graphique en poche, elle cherche dorénavant une alternance pour poursuivre son exploration au sein d’une équipe créative.

“Déterminée à ce que les choses marchent, je reste une voyageuse dans l’âme avec un petit grain de folie, qui aime l’échange et a surtout soif d’apprendre. Amoureuse des azulejos, accro à l’adrénaline des sports de glisse et toujours en quête de sources d’inspiration en matière de graphisme.”

Lire la suite de l’article 

Les websites de la semaine

Retrouvez notre sélection des meilleurs sites web de la semaine

Voir tous les sites web de la semaine

Les Logos de la semaine

Découvrez toutes les autres inspirations

Voir tous les logos de la semaine

Une question ? Un projet ?

Nous contacter

Nous trouver

Studio Graphique Nomade

Paris · Brest · Bordeaux · Lille · Lyon · Marseille · Montpellier · Nantes · Rennes ·  Strasbourg · Toulouse • Alès

Restez informé

Studio Graphique

Studio de création graphique, Om&go se positionne comme créateur de marque pour offrir aux entreprises et artisans une identité visuelle efficace, qui sort du lot.

studio création graphique branding om&go avis google

5,0 studio graphique om&go studio graphique om&go studio graphique om&go studio graphique om&go studio graphique om&go